romer

C'est en étudiant les éclipses des satellites de Jupiter que Römer (1644 - 1710) fit, pour la première fois, une mesure de la vitesse de la lumière. Quelle est sa valeur ?

Jusqu'à la fin du XVIe siècle, on a cru que la lumière se popageait instantanément : dès que l'on allumait une bougie, la lumière éclairait ausitôt tous les objets situés autour.

Galilée (1564 - 1642) pensa que cette vitesse était finie et semble être le premier à avoir voulu la mesurer. La tentative de Galilée est simple. La nuit, deux hommes munis d'une lanterne sont placés à une distance de quelques kilomètres, de part et d'autre d'une vallée. Le premier découvre sa lanterne en déclenchant une horlaoge, le second découvre la sienne dès qu'il apercoit le signal lumineux. Le premier arrêt son horlaoge lorsqu'il voit la lanterne éclairée de l'autre. Galilée oensait pouvoir mesurer ainsi la durée mise par la lumière pour effectuer un aller et retour entre les deux personnages. Les expériences ne donnèrent pas de résultats probants.

Il fallut attentendre 1676 pour que le savant danois Römer, étudiant la périodicité des éclipses des sattellites de Jupiter, trouve la valeur de 225 000 km/s. [en fait 48 203 lieues communes (1 lieue commune = 4 445 m)]

Depuis, d'autres mesures, beaucoup plus précises, ont été réalisées. On a trouvé que la lumière se propageait, dans le vide et dans l'air, avec une vitesse proche de 300 000 km/s [= 3. 108 m/s]. Dans les autres milieux transparents, la vitesse est toujours plus petite. Dans l'eau, elle est égale à 225 000 km/s.

[La lumière issue du Soleil, situé à une distance de 150 millions de kilomètres de la Terre, met environ 8 minutes pour nous parvenir.]

[La lumière met environ 1h 20 min pour aller du Soleil sur Saturne.]

[Neptune, située à 4,5 milliards de km du Soleil, est la planète la plus éloignée du système solaire. Quelle durée met la lumière pour aller du Soleil à Neptune ?]